Escales aux îles

Belle de Vilaine, chaloupe aux souvenirs de rêve insulaire (mais pas que…) :
Sein02

 

 

Hoëdic
A Hoëdic, diamant du Mor Braz, moins de 150 habitants, une dizaine de bateaux de pêche qui font vivre nombre des familles de l’île, avec depuis longtemps une quête d’une activité pêche durable, pratiquée sur des bateaux de petite taille en équipage et avec des engins de pêche réduits, et approvisionnent l’activité touristique : bars, hôtel, crêperie, épicerie, gîtes pour quelques jours supplémentaires, rien ne manque.
HoedicCimetiere
Ici, tout le monde se connaît, l’accueil est spontané même si l’hiver insulaire reste une réalité.
 Hoedic01
Trois heures suffisent pour arpenter dans toutes ses dimensions cet éclat de granit long de 2,5 km sur 1 km de large.
Inévitablement, vous aurez envie de vous y attarder.
Les nombreuses criques qui festonnent l’île vous offrent un abri quelque soit l’orientation du vent.
 Hoedic02
Quant aux possibilités de mouillage, elles sont multiples mais soumises aux caprices du vent, hormis l’abri du port d’Argol ou l’échouage au vieux port sud (Port La Croix) à l’espace limité…
 HoedicVieuxPort

Houat

Jusqu’à peu très orientée pêche, l’île et ses habitants cherchent aujourd’hui un équilibre d’activité durable et bénéfique à tous, tenant compte des défis que pose aujourd’hui la raréfaction de la ressource.

HouatPeche

A l’instar du petit caneton, Hoëdic, l’autre défi auquel elle est soumise relève de la pression foncière que porte le tourisme résidentiel sur le potentiel d’habitat local des jeunes familles…

Restos, crêperie, ou pour un autre séjour, hôtel, et bien sûr épicerie, vous attendent en haut de la côte du port.

L’île n’est pas très grande, on peut en faire le tour à pied en suivant le chemin côtier.

Les paysages sont extrêmement variés, avec des criques, des falaises et des plages magnifiques…

Houat01

La très belle plage de Treach’ er Goured avec ses dunes est une halte agréable, l’incontournable, mais fréquenté mouillage diurne de beau temps… mais gare à la renverse du thermique nocturne de beau temps ; pour un réveil serein, Belle de Vilaine saura chercher le « Salus » !
Plus loin, la promenade à la pointe Beg er Vachif, à l’ouest de l’île, est particulièrement belle et le mouillage des Béniguets s’impose quand les vents, et la houle, sont propices.

Belle Ile en Mer
Belle-île, son nom est chargé de promesses et l’île les tient toutes.
Toute en contrastes, la plus vaste des îles du Ponant présente de somptueux paysages, fréquentés par les peintres, leurs successeurs photographes, les écrivains et dramaturges du temps jadis : ports naturels et rias profondes, criques encaissées baignées d’eau turquoise, vastes plages de sable fin et doré, superbes ensembles dunaires, falaises déchiquetées percées de grottes marines…
fleursDune04
Quatre communes se partagent ce territoire de rêve : Le Palais, la capitale, veillée par son impressionnante Citadelle ; Sauzon, adorable petit port tout en pastels ; Bangor et son haut phare de Goulphar qui domine toute la côte sauvage ; Locmaria, dont le bourg se serre autour d’une petite église chargée de légendes.
L’île se prête à de multiples balades, douce dans ses vallons intérieurs et ses hameaux, parfois plus âpres selon la météo mais toujours grandioses tout au long de la côte sauvage entre la Pointe des Poulains et Port An Dro.
Là encore, Belle de Vilaine et son équipage sauront vous faire découvrir les mouillages magiques demandant quelque initiation…
Poulains


TrouzYar

la croisière continue…

(d’autres escales à découvrir : telles que les îles de Groix, Glénan et Yeu, en adhésion de groupe de 3 jours ou les îles de mer d’Iroise, Sein, Ouessant et l’achipel de Molène, en profitant des fêtes maritimes de Brest ou Douarnenez)

ileRouzic